test

"Je m'baladais de blog en blog, le coeur ouvert à tous les posts, j'avais envie de lire de tout de nimporte qui !N'importe qui et ce fut toi, La Blonde dans la ville, et depuis hier j'ai lu toutes tes archives"

Donc comme vous l'aurez compris, j'ai découvert, via Framboize, uen blonde qu'a pas tous ses neurones ! Mais c'est ce qui fait tout son charme.

Elle a fait un test étant en plein questionnement de sa vie pour essayer de répondre à toutes ses questions du questionnement susdit qui la questionnait.

Et voici le test :

Êtes-vous prête à changer ? Découvrez votre capacité à évoluer.

La dernière fois que vous avez changé de job, c’était :
A. Après une grosse dispute avec votre boss.

B. Parce que vous aviez trouvé mieux ailleurs. 

C. Quand la vie le permettait. Mais aujourd’hui, vous n’y songez plus.

La bonne réponse serait plutôt que j'avais pas le choix ou alors celui du chômage mais bizarrement celle-là elle était pas dans les choix !

La dernière fois que vous êtes allée chez le coiffeur, c’était :
A. Vous avez tenté un blond à la Kylie Minogue.

B. Vous avez apporté une photo de magazine pour avoir « la même chose ! ».

C. Les pointes, ça compte ?

Pour vous, changement rime souvent avec :
A. Emballement.

B. Questionnement.

C. Tourment.

Franchement, là, je ne savais pas quoi répondre ! Le changement entraine une cascade de questionnement à l'intérieur de moi puisque tout change mais de coup après c'est le tourment dans mon cerveau et dans mon moi-même intérior ! Du coup c'est le foutoir et donc la me*** !

Dans votre appart, vous voudriez changer :
A. Tout ! D’ailleurs, vous aimeriez autant déménager !

B. La disposition des pièces. Vous prévoyez d’abattre le mur du salon.

C. Les peintures. Pourquoi pas un joli gris dans le salon ?

Je veux rien changer ! Mais bon... Après ça fausse le test !

Selon vous, un motif de rupture valable, c’est :
A. Quand on en a envie. Point !

B. Quand on a tout essayé.

C. Quand on ne craint pas de le regretter.

Ouai ben c'est clair non ? Je vais pas rester alors que je peux plus le voir en peinture l'autre ?? !! T'as qu'à demander au dernier namoureux en date !

Au resto, vous avez tendance à commander :
A. Le plat que personne ne prend.

B. La même chose que d’habitude. 

C. La suggestion du chef.

Cet été, vous avez passé vos vacances:
A. En Argentine, puis dans la Creuse…

B. Dans la même location que l’an dernier. C’était si bien ! 

C. Dans un gîte que vous ont recommandé des amis.

Ouai, la même que l'année dernière, Ma ville sur Plage,  à Mon Appart, dernier virage à gauche : tout le confort !

Depuis qu’elle est amoureuse, votre vieille copine a moins de temps à vous accorder :
A. Tant mieux ! Qu’elle en profite.

B. Vous comprenez mais ne manquez pas de lui rappeler que vous existez.

C. Vous lui en voulez (en secret).

En plus elle va nous faire un mouflet ! Le premier de la bande ! Trop bien ! Et pis c'est même pas vrai : on se voit vachement plus qu'avant !

Petite, vos parents vous reprochaient souvent d’être trop :
A. Girouette.

B. Sérieuse.

C. Indécise. 

Pourquoi ?... Je ne savais pas quoi mettre. Y avait pas chieuse, chiante, emmerdeuse, morveuse, raleuse. Alors je sais pas, par dépit surement...

Quand vous avez besoin d’un avis, vous demandez plutôt celui :
A. D’une amie.

B. De votre mec.

C. De votre mère.

Dans l'ordre, c'est les copines et maman. On ne peut mettre qu'une réponse alors "Amie" en premier. Toujours amies parce qu'elles ont plein d'avis sur tout. C'est pratique. Mais la détentrice de la sagesse et du savoir absolue c'est Maman. Donc toujours demander à Maman pour être sur ! En plus comme elle dit, elle a toujours raison! Mais bon quand même, pas dans tous les cas de figure ! Y a des trucs, bon, elle a pas envie de savoir et moi non plus !

Résultats :

Majorité de C : Changements futiles
Votre job vous lasse ? Vous vous oxygénez en faisant du macramé. Votre appart vous déplaît ? Plutôt que de déménager, vous déplacez les meubles… Ca vous donne le sentiment de modifier votre quotidien sans aller trop vite. Sauf qu’inconsciemment, c’est un moyen de repousser toujours plus loin le moment de prendre votre vie en main. Car, ce que vous craignez par-dessus tout, c’est de faire le mauvais choix. Mais quel risque y a-t-il à tenter le dégradé dont vous rêvez ? Au pire, un coup de ciseau pour rattraper les dégâts. Au mieux, des compliments à la pelle !

Je vous laisse méditer la-dessus !

Majorité de B : Changements utiles
Dès qu’il s’agit de prendre une décision importante, vous avez la force ! Et ça, parce que vous savez vous écouter et prendre le recul nécessaire avant de vous lancer. Le hic ? Vous préférez vous attaquer aux gros travaux plutôt que de changer des petits riens. Apprenez à penser qu’on ne change pas juste parce qu’il le faut ! Mais aussi pour le plaisir… Une fois au moins, craquez pour un top excentrique, dites oui à une soirée kakraoké à laquelle vous ne seriez jamais allée…

Majorité de A : Changements radicaux
Vous affichez une nouvelle coupe de cheveux ? On peut parier que vous cherchez à changer de job. Et rapido. En clair, vous êtes impulsive. Dès que ça vous prend (changer de boulot, de mec, …), vous foncez, quitte à le regretter ! Vous préférez mille fois avoir des remords que des regrets. En ça, vous avez raison. Le souci, c’est que votre côté bulldozer cache une certaine difficulté à faire face aux problèmes. Car, avouez-le, il est bien plus simple de tout envoyer valser que de tenter d’améliorer les choses, non ?

Pour les autres :

Comment te dire que si je tiens l'auteur de se test minable et débile, je lui massacre sa tronche de babouin. Je lui refais le ratelier. Changements futiles !! Tu sais ce qu'elle va te faire la futilité ?

Si je vais au resto c'est bien pour manger un truc que je mange pas d'habitude à la maison ! Et puis la suggestion du chef c'est toujours un peu suspect ! Tu sais jamais ce qui se cache derrière !

En fait, c'était la couleur mais bon... Les pointes ça marche aussi ! Vouloir ressembler à une star de magasine, j'en suis une, de star (La Schtroumpfette quand même) donc je ne ressemble qu'à moi-même en personne.